L’explosion du volume de données numériques produites par l’activité humaine est la source de nombreux domaines d’étude. La récolte et l’analyse des données s’accompagnent du développement d’applications à visée analytique qui les traitent pour en tirer des conclusions. Les données numériques sont au centre de l’activité des chercheuses et chercheurs venant des quatre facultés de l’Université de Neuchâtel qui rejoignent aujourd’hui les deux nouveaux laboratoires du LexTech Institute. Plusieurs chercheuses et chercheurs en économie, lettres, sciences, sciences humaines et sociales complètent l’équipe actuelle de recherche en droit et en informatique, renforçant ainsi les collaborations interdisciplinaires en matière de technologies numériques au sein de l’Université de Neuchâtel.

Le « Digital Humanities Lab » est consacré au développement de méthodes et d’outils numériques destinés à produire et diffuser le savoir pour offrir une base d’analyse à la recherche. Le « Data Science Lab » est consacré à la collecte et l’analyse de quantités massives de données numériques structurées et non structurées au moyen d’algorithmes (big data). Les données numériques sont donc au cœur de ces nouveaux Labs qui ont pour but de développer des méthodes servant à produire, trier, classer et analyser les données.

Le LexTech Institute atteint ainsi son premier objectif en créant une communauté de chercheuses et chercheurs s’intéressant à la transformation numérique de la société. Celles et ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la structure actuelle du LexTech Institute peuvent se référer au tableau ci-dessous.

[LexTech Institute raw data extract]

Catégorie
Valeur
Unité
1
activité
25
semaines
2
membres
85
chercheur.se.s
3
membres
39 professeur.e.s
4
membres
19
docteur.e.s
5
membres
27
doctorant.e.s
6
facultés
4
n/a
7
labs
7
n/a
8
publications
98
n/a
9
blog posts
27
n/a
10
projets
10
n/a
11
linkedIn
706
followers
12
twitter
164
followers

Digital Humanities Lab

Data Science Lab

Auteur(s) de cette contribution :

 | Page Web

Professeure de droit international privé à l'Université de Neuchâtel | Recherche axée sur les enjeux juridiques de la digitalisation (blockchain, plateformes, IA, intégrité numérique) | Fondatrice du LexTech Institute

 | Page Web

Professeur à l'Université de Neuchâtel | Responsable du groupe de recherche sur les systèmes complexes du département d'informatique, qui se concentre sur l'informatique fiable, concurrente et distribuée | Fondateur du LexTech Institute