Cet article de blog marque le lancement du LexTech Institute de l’Université de Neuchâtel. Au lieu de vous informer des dernières nouvelles sur le droit et la technologie ou de vous proposer une analyse transversale sur des sujets aussi variés que l’intelligence artificielle, la blockchain, la résolution des litiges en ligne ou la personnalité dans le monde numérique – ce que nous ferons régulièrement dans ce blog – ce premier article est consacré à la présentation du LexTech Institute, afin d’exposer la vision de ses fondateurs et d’offrir un bref aperçu des objectifs visés lors de sa création.

Un institut, plusieurs laboratoires de recherche

Le LexTech Institute est un centre de recherche destiné à fournir aux chercheurs de l’Université de Neuchâtel et ses partenaires un environnement propice à la compréhension et l’étude des défis ainsi que des enjeux liés au développement des technologies numériques. Au moment de sa fondation, le LexTech Institute comprend trois laboratoires avec chacun un domaine de recherche spécifique. Le Cryptoeconomic Systems Lab est consacré aux systèmes numériques décentralisés utilisant des protocoles cryptographiques et des mécanismes d’attribution d’avantages économiques (p.ex. la blockchain) et aux interactions entre les acteurs de ces systèmes. Le Digital Justice Lab traite de la justice numérique au sens large, à savoir l’accès à la justice des acteurs de l’espace numérique, d’une part, et la numérisation de la justice, d’autre part. Le Digitalized Persons Lab analyse les droits des individus touchés par l’espace numérique et l’évolution de la personnalité dans cet environnement. Les chercheurs des différents laboratoires travailleront en étroite collaboration afin de mettre en valeur la transversalité des thématiques. D’autres laboratoires pourront venir s’ajouter aux trois Labs de base afin d’étendre la recherche à d’autres domaines où l’évolution technologique joue un rôle clé.

Lier le droit à la technologie

L’objectif poursuivi par le LexTech Institute est de fédérer des chercheurs – principalement mais pas uniquement en droit et en informatique – s’intéressant aux technologies numériques. L’analyse de thématiques juridiques liées à l’innovation suppose de pouvoir comprendre les éléments essentiels de la technologie sous-jacente. C’est pour cette raison que le LexTech Institute a notamment comme vocation de sensibiliser les juristes aux particularités de l’environnement technologique. Cette compétence est nécessaire pour développer des règles de droit qui puissent être effectivement appliquées compte tenu des contraintes techniques. La compréhension de la logique juridique par les informaticiens est également un objectif central du LexTech Institute. Il est en effet essentiel de pouvoir développer une technologie qui s’inscrive dans le cadre défini par les règles de droit, et réciproquement de pouvoir mettre en place un cadre juridique prenant en compte les particularités du monde numérique avec son modèle dématérialisé qui transgresse les frontières physiques. Le droit et l’informatique sont en constante interaction dans le domaine du numérique et la nécessité de créer un pont entre ces disciplines est l’un des vecteurs qui a mené à la création du LexTech Institute.

Une communauté interdisciplinaire et internationale

Les fondateurs du LexTech Institute entendent non seulement développer une recherche consacrée aux aspects juridico-technologiques, mais également étendre l’analyse des problématiques englobant la transformation numérique aux domaines des sciences économiques et des sciences sociales afin d’encourager une approche interdisciplinaire. L’objectif est d’offrir une plateforme d’échanges entre chercheurs issus de domaines différents, leur donnant l’opportunité unique d’acquérir un langage commun indispensable au développement de solutions concrètes en réponse aux questions induites par la numérisation de la société.

Face aux enjeux qui dépassent les frontières nationales, le raisonnement scientifique doit adopter une vision mondiale. Dans cette perspective, le LexTech Institute est destiné à développer des coopérations internationales avec d’autres institutions académiques afin de constituer un réseau connectant les chercheurs suisses et étrangers.

Le LexTech Institute est néanmoins ancré dans l’écosystème local qui est caractérisé par un nombre important d’acteurs de l’innovation et, notamment d’entreprises et de start-ups actives dans le développement d’activités numériques liées notamment à la blockchain, les cryptomonnaies et les cryptofinancements. Une des missions de ce centre est de créer des synergies entre le monde académique et les entrepreneurs du numérique en accueillant des experts motivés par ses aspirations.

Investir dans la formation

La vocation du LexTech Institute n’est pas limitée à la recherche, mais s’étend également à la formation. Les résultats de la recherche effectuée dans le cadre du LexTech Institute serviront à définir un cadre théorique et pratique pour l’éducation. Ce centre permettra ainsi de promouvoir la compréhension des rapports entre les différents domaines scientifiques et les technologies numériques, non seulement au moyen d’enseignements dispensés aux niveaux du Bachelor ou du Master, mais également dans le cadre de programmes de formation continue certifiante ou non certifiante.

Restez informés !

De nombreux événements en lien avec le droit et les technologies numériques seront proposés sous l’égide du LexTech Institute. Une conférence sur la thématique des Decentralized Autonomous Organizations (DAOs) proposant un panel d’experts internationaux en matière de blockchain est d’ores et déjà planifiée. Le LexTech Institute publiera également les premiers titres de sa collection dans les mois à venir.

Soyez attentifs à notre blog : des articles de blog viendront régulièrement animer cet espace. Ce forum de discussion contribuera à la création d’une communauté passionnée de nouvelles technologies et attentive aux enjeux sociétaux engendrés par la transformation numérique.

Si vous avez des questions ou souhaitez contribuer à notre série d’articles de blog, écrivez-nous à lextech.institute@unine.ch. Vous pouvez également nous suivre sur les réseaux sociaux où nous vous tiendrons informés sur nos activités.

Florence Guillaume et Pascal Felber, fondateurs du LexTech Institute

Cryptoeconomic Systems LabDigital Justice LabDigitalized Persons Lab

Genesis blog

This blog post marks the launch of the LexTech Institute at the University of Neuchâtel. Instead of keeping you up to date with the latest news on law and technology or offering a cross-cutting analysis on topics as diverse as artificial intelligence, blockchain, online dispute resolution, or personality in the digital world – which we will do regularly in this blog – this first post is devoted to the presentation of the LexTech Institute, exposing the vision of its founders and giving a brief overview of the objectives pursued by this research center.

One institute, multiple research labs

The LexTech Institute is a research center intended to provide researchers from the University of Neuchâtel and its partners with an environment which fosters the studying and the understanding of the challenges and issues related to the development of digital technologies. The LexTech Institute is organized into three Labs, each targeting a specific area of research. The Cryptoeconomic Systems Lab is devoted to decentralized digital systems using cryptographic protocols and mechanisms for attributing economic benefits (e.g. blockchain) and the interactions between the actors of these systems. The Digital Justice Lab deals with digital justice in the broad sense, namely access to justice for actors in the digital space, on the one hand, and the digitization of justice, on the other. The Digitalized Persons Lab analyzes the rights of individuals affected by the digital space and the evolution of personality in this environment. Researchers from different Labs will work in close collaboration as a result of the transversal nature of those subjects. Other Labs may be added to the three initial Labs in order to expand research to other areas where technological evolution plays a key role.

Linking law and technology

The objective pursued by the LexTech Institute is to bring together researchers – mainly but not only from legal and IT backgrounds – interested in digital technologies. When dealing with technological innovation, lawyers must be able to understand the essential elements of the technology in order to identify relevant legal issues. This is the reason why the LexTech Institute’s primary mission is to educate lawyers about the particularities of the technological environment and help them acquire the necessary skills to develop legal rules that take technical constraints into account. Providing computer scientists with legal reasoning is also a key mission of the LexTech Institute. It is indeed essential that new technologies are developed within the framework defined by the rules of law, and conversely, to be able to set up a legal framework that takes into account the particularities of the digital world with its dematerialized model that transgresses physical borders. Law and computer science are in constant interaction in the digital field and the need to create synergies between these disciplines is one of the vectors that led to the creation of the LexTech Institute.

An interdisciplinary and international community

Research within the LexTech Institute will not only focus on legal and technological aspects of the digital transformation. The founders of the LexTech Institute are convinced that an interdisciplinary approach is of paramount importance when analyzing the digital transformation. Therefore, economics and social sciences will be an integral part of the Institute and research will be conducted across those fields as well. The aim is to provide a platform to promote regular interactions between researchers of different fields, giving them the unique opportunity to acquire a common language, which is essential for the development of concrete solutions in response to the challenges arising from the digitization of society.

Faced with issues that transcend national borders, scientific reasoning must adopt a global vision. The LexTech Institute is intended to develop international cooperation with other academic institutions in order to form a network of Swiss and foreign researchers.

The LexTech Institute is nonetheless anchored in the local ecosystem, which is characterized by a large number of contributors to innovation. Neuchâtel is home to many businesses and start-up companies working on the development of digital activities linked in particular to blockchain technology, cryptocurrencies and cryptofinance. One of the missions of this research center is to create synergies between the academic world and digital entrepreneurs by welcoming experts who share the same passion for the technological transformation of society.

Investing in training

The vocation of the LexTech Institute is not limited to research, but also extends to training. The results of research carried out within the framework of the LexTech Institute will be used to define a theoretical and practical framework for education. This research center will thus promote understanding of the relationships between different scientific fields and digital technologies, not only through teaching at Bachelor or Master levels, but also as part of continuing education programs which may or may not lead to certification.

Stay tuned!

Many events related to law and digital technologies will be offered under the aegis of the LexTech Institute. A conference on the theme of Decentralized Autonomous Organizations (DAOs) offering a panel of international blockchain experts is already planned. The LexTech Institute will also publish the first titles in its collection in the coming months.

Pay attention to our blog: blog posts will regularly animate this section, bringing together a community of people with a passion for emerging technologies and interested in the societal challenges generated by digital transformation.

If you have any questions or would like to contribute to our series of blog posts, send us an email at lextech.institute@unine.ch. You can also follow us on social media where we will keep you informed about our activities.

Florence Guillaume and Pascal Felber, founders of the LexTech Institute

Cryptoeconomic Systems LabDigital Justice LabDigitalized Persons Lab

Auteur(s) de cette contribution :

Page Web | Autres publications

Professeure de droit international privé à l'Université de Neuchâtel | Recherche axée sur les enjeux juridiques de la digitalisation (blockchain, plateformes, IA, intégrité numérique) | Fondatrice du LexTech Institute

Page Web | Autres publications

Professeur à l'Université de Neuchâtel | Responsable du groupe de recherche sur les systèmes complexes du département d'informatique, qui se concentre sur l'informatique fiable, concurrente et distribuée | Fondateur du LexTech Institute