Quelques semaines seulement après avoir vu le jour, le LexTech Institute rencontre un franc succès au sein de l’Université de Neuchâtel et il s’agrandit déjà !

Le LexTech Institute est un centre de recherche créé dans le but d’offrir aux chercheurs de l’Université de Neuchâtel et ses partenaires un environnement propice à l’étude des défis liés au développement des technologies numériques. Les chercheurs du LexTech Institute sont regroupés en « laboratoires » représentant des communautés de personnes qui partagent des intérêts communs.

Aujourd’hui, deux nouveaux laboratoires viennent compléter les trois premiers créés lors de la fondation du LexTech Institute.

Le « Creative IP Lab » est consacré aux droits de propriété intellectuelle dans un environnement de licences libres de type « open source » ou « creative commons ». Ses thématiques de recherche portent non seulement sur le développement de nouveaux modèles économiques et de partage des connaissances, mais également sur la titularité des droits de créations produites par des entités numériques autonomes (robots, intelligence artificielle).

Le « Digital Economy Lab » analyse quant à lui les relations entre les plateformes numériques qui offrent des produits et services, et leurs utilisateurs. Ses grands défis sont notamment de définir le rôle des acteurs de l’économie numérique dans un environnement en pleine mutation, au gré de l’évolution de nouvelles positions monopolistiques, et de protéger les intérêts des utilisateurs dont les données personnelles ont acquis une valeur marchande.

Avec la création de ces deux nouveaux laboratoires, le LexTech Institute renforce ainsi les liens entre le droit et l’informatique et continue d’œuvrer à la définition du cadre légal approprié pour guider le développement de la technologie.

Le lancement du Creative IP Lab et du Digital Economy Lab est également l’occasion d’accueillir des chercheurs issus des sciences économiques et des sciences sociales intéressés à analyser la transformation numérique de notre société dans une perspective pluridisciplinaire.

Nous nous réjouissons de pouvoir intégrer ces deux nouveaux laboratoires et d’accueillir les collègues qui nous rejoignent au sein de la communauté de chercheurs du LexTech Institute !

Pascal Felber et Florence Guillaume, fondateurs du LexTech Institute

Creative IP Lab

Digital Economy Lab

Auteur(s) de cette contribution :

Page Web | Autres publications

Professor at the University of Neuchâtel | Head of the research group on Complex Systems in the Computer Science department, which focuses on dependable, concurrent, and distributed computing | Founder of the LexTech Institute

Page Web | Autres publications

Professor of Private International Law at the University of Neuchâtel | Research focus on legal issues of digitalization (blockchain, platforms, AI, digital integrity) | Founder of the LexTech Institute