Digital Humanities Lab

Soutenu par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (instrument « Sinergia »), le projet porte sur les collections botaniques de Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), Jean-Baptiste-Christophe Fusée-Aublet (1723-1778), Jean-Frédéric Chaillet (1747-1839) et plusieurs de leurs contemporains. Il envisage la botanique du XVIIIe siècle comme un ensemble de savoirs qui mobilisent différents types d’acteurs et de pratiques à diverses échelles géographiques. L’équipe de chercheurs interroge la valeur historique et scientifique des herbiers anciens, et les possibilités de présenter en ligne ces collections.

Nos recherches recourent aux humanités numériques pour l’analyse et la publication de sources textuelles et de collections de plantes séchées du XVIIIe siècle. Conçue par une équipe pluridisciplinaire (informatique, botanique, histoire des sciences et de la littérature), une base de données relationnelle permettra de reconstituer les herbiers de Jean-Jacques Rousseau dont les planches sont aujourd’hui dispersées dans plusieurs institutions suisses et françaises. L’enjeu consiste à explorer, en dialogue avec les écrits botaniques de Rousseau, ces collections complexes et à les éditer en ligne sous la forme d’un herbier virtuel. Un autre pan du projet mobilise l’outil informatique pour étudier les méthodes de travail de Jean-Baptiste-Christophe Fusée-Aublet, découvreur de la flore de la Guyane, depuis la récolte des spécimens sur le terrain jusqu’à la publication d’une flore illustrée.

Pour plus d’informations concernant ce projet, voir le site Botanical-Legacies.

Prénom Nom
Profil

Dr. Timothée Léchot
Faculté des lettres et sciences humaines